Ce soir… #PrayForParis

Ce soir, j’ai envie d’écrire, envie d’exprimer mon ressenti…
Pas seulement parce que je suis Française, pas seulement parce que j’aurais pu être au Stade de France, à République, à Belleville, au Bataclan.
Ce soir, j’ai envie d’écrire parce que je suis choquée, troublée, blessée.
Ce soir, j’ai envie d’écrire parce qu’il faut que ça sorte et ce, même si aujourd’hui plus que jamais, les mots sont à manier avec précaution.
Avant tout, j’ai eu peur. J’ai vu ma ville, j’ai vu l’horreur, comment ne pas avoir peur? Bien sûr, il ne faut pas s’empêcher de vivre, bien sûr il faut montrer notre Liberté, la brandir tel un drapeau, la revendiquer.
Mais ce soir, ce soir, je suis en pause. Ce soir, je n’ai plus le goût à rien, ce soir je pense à nos victimes, à leurs familles et je pense à tous les Français, comme moi, qui ont mal au cœur depuis hier.
J’ai mal quand je vois ce que des individus, au nom d’idées obscures, viennent faire subir à cette capitale, à ses habitants. J’ai mal quand je vois déjà s’élever des voix roques, essayer de briser l’union national, essayer de monter les gens les uns contre les autres.
J’ai mal quand je lis certains commentaires, quand je vois les amalgames.
Croyants ou non, Athés ou non, attention !!! Nous sommes tous ensemble et nous le devons. L’heure n’est pas aux vieilles querelles sur l’existence de Dieu, l’heure n’est pas à rabaisser les uns pour leurs croyances ou à dénigrer les autres sur leur non croyance. L’heure n’est pas au combat plus récent de certains êtres mal intentionnés contre la religion islamique. La religion islamique n’y est pour rien!
Sous prétexte que des sous hommes se servent de cette religion pour perpétrer les pires barbaries, il n’est pas temps de céder à la haine facile, de stigmatiser une religion. Nous sommes tous égaux, libres et nous devons être fraternels aujourd’hui encore plus que les autres jours.
Ce soir l’ennemi n’est pas la religion, n’est pas l’islam, n’est pas le Coran, l’ennemi ce sont ceux qui nous ont visés par leurs actes horribles, qui ont essayé de toucher notre LIBERTÉ, qui ont voulu nous plonger dans la panique et qui veulent nous retourner les uns contre les autres.
Soyons plus intelligents, soyons solidaires, soyons libres et restons ÉGAUX !
Ce soir j’avais envie d’écrire mon désespoir, il est difficile de s’exprimer, de trouver les mots, surtout les mots justes, mais j’ai voulu laisser aller mon stylo pour essayer de faire sortir tout ça.
Pour essayer d’aller de l’avant…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s