Petit détour par Amsterdam…

Aujourd’hui, je vous propose un article un peu tardif sur la jolie ville d’Amsterdam. Ville que j’ai eu l’occasion d’arpenter le temps d’un week-end prolongé début novembre.
(Vive les jours fériés et les ponts, enfin c’est plutôt un viaduc dans le cas précis…)
Amsterdam, ça faisait longtemps que j’avais envie de lui rendre visite. Elle, souvent connue grâce à ses vélos qui occupent les moindres mètres carrés de la ville, (malheureusement) connue « à cause » des coffees shop et des vitrines du red light district.

Je trouve cela un peu trop réducteur

Les vélos font partie intégrante de cette ville en mouvement, il est vrai. Il faut faire attention à ne pas déborder sur les pistes cyclables au risque de se faire « sonner » rapidement et peut-être même frôler dans le cas des gens les plus pressés (ou ceux sans sonnette).

Mais penser coffees shop et vitrine lorsqu’on pense Amsterdam, là je ne suis pas d’accord.
J’ai traversé ce « quartier », non sans avoir baissé les yeux plus d’une fois, c’est assez dérangeant tout de même. J’ai eu l’occasion d’assister à une scène qui m’a beaucoup fait rire, j’y ai vu un « enquêteur » (les enquêtes c’est mon métier) frapper à la vitrine d’une jeune femme, pour lui faire répondre à son enquête.

Assez cocasse et très drôle pour le coup.

Pour le reste, l’odeur des coffees shop parfume les abords des magasins mais cela ne reste pas l’activité principale.

Ce que j’aime chez cette dame, qu’est Amsterdam, ce sont les rues : merveilleuses, colorées, attirantes.
Amsterdam l’envoûtante, avec ses canaux, ses immeubles colorés, son intensité ambiante mais pas étouffante. Amsterdam est vivante et arpenter ses rues fait un bien fou.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Publicités